reconnue d’utilitÉ publique
réalisations et projets
2015

HER VOICE / KOLE’H / SAOUTEK, du 16 au 25 août
«Sa voix» au féminin, en hébreu et en arabe
Proposé par Olfat Haider en collaboration avec Beit Hagefen et Sylvie Berkowitsch-Gassenbauer, ce projet a concerné un groupe de jeunes filles de 16-17 ans recrutées et sélectionnées dans des écoles de Haïfa. Elles ont mené un travail de dialogue de plus de cinq mois en Israël avant de venir en Suisse.
Her Voice (Kole'h / Saoutek, en hébreu et arabe et au féminin), sa voix, sa voix à elle, c’est ainsi qu’a choisi de se nommer ce groupe de 14 étudiantes de Haïfa âgées de de 16-17 ans. Accompagnées d’Olfat Haider et de Raz Parker, sous la supervision de Sylvie Berkowitsch-Gassenbauer, elles forment un team multiculturel. Ethiopiennes, Arabes, Juives et Arménienne, elles ont opté pour ce nom pour faire entendre chacune leur voix en parlant d'une part de leur identité féminine, d'autre part de leur identité nationale. Ce sont leurs deux pôles de réflexion. En dehors des premières et dernières rencontres (faire connaissance et se présenter au groupe au début, puis à la fin, conclusion, rêves, espoirs, etc…), le programme de dialogue est axé autour de trois thèmes: identité féminine et nationale, communication interpersonnelle et écoute, le conflit (les deux narratifs, l'impact du conflit sur leur vie).
En Suisse, le groupe a coexisté, s'est découvert des points communs et a expérimenté les différences culturelles au coeur d’une tierce culture, celle de notre pays. Une semaine « amazing ».


Breaking The Ice, du 27 août au 10 septembre
Pour la sixième année consécutive, Coexistences a invité un groupe d’étudiants et d'étudiantes de l’Université de Haïfa à marcher dans nos Alpes. Comme à l’accoutumée, la composition était équilibrée : six Juifs (trois filles, trois garçons) et cinq Arabes (trois filles, deux garçons). Les âges allaient de 23 à 30 ans. Parmi les Arabes, les deux garçons étaient druzes, une fille chrétienne et deux musulmanes. Un participant, musulman, n’a pas pu venir au dernier moment, pour des raisons indépendantes de sa volonté. Comme l’année dernière, la dynamique du groupe était assurée par Olfat Haider et Asaf Ron. Pour rappel, ce dernier est, à Haïfa, le directeur de Beit Hagefen, l’institution où travaille Olfat. Tous deux se sont chargés, en collaboration avec l’Université, du recrutement et de la préparation du groupe en Israël, un processus débuté en mars dernier, marqué notamment par quatre week-ends passés en commun à camper dans la campagne de Galilée.
Nadja Schmid, accompagnatrice de moyenne montagne, nous a guidés tout au long du périple. En comparaison avec d’autres années, les relations au sein du groupe étaient particulièrement chaleureuses et consensuelles, chacun manifestant une très grande empathie envers les autres. De toute évidence, le travail préparatoire en Israël avait été bien fait.

Pour des informations plus détaillées sur les deux projets, lire la Newsletter n° 23

ACCUEIL
que faisons-nous ?
qui sommes-nous ?
réalisations et PROJETS
• 2006
• 2007
• 2008
• 2009
• 2010
• 2011
• 2012
• 2013
• 2014
• 2015
• 2016
• 2017
REFLETS DE NOTRE ACTION
• contexte
• newsletters
• témoignages
• portraits
• événements
• presse
DONATEURS
PARTENAIRES
contacts, DONS, ADHéSIONS